les journées sont longues en ce moment, pour chacun.

le réveil a sonné à 6.10... il a été repoussé plusieurs fois, et finalement nos pieds ont touché le carrelage froid à 6.32.

les deux pirates ronflaient à l'étage et il a été difficile de les réveiller à 7.15.

ce soir quand je suis rentrée, tout le monde pleurnichait de fatigue, de colère, et surtout de ne pas savoir comment gérer toutes les contrariétés de fin de journée.

alors j'ai descendu la couverture de Zilb, rempli la bouillote de Lili, et suis montée lire l'abécédaire rigolo sous la couette de Lili. quelques minutes plus tard, Jules montait avec Basile endormi.

pfiou...

 

l'ouragan est repassé dans le salon !

 

 

DSC02404

DSC02406

DSC02408